Real Madrid – Barcelone (1-2) : buts et résumé vidéo (Coupe du Roi)

Par | 18 janvier 2012 à 23:55 | 0 commentaire | Coupes nationales | Tags: , ,

Le Barça prend une grosse option sur la qualification. Sainte-Marie mère de Dieu, Abidal a marqué.

Et le Barça a encore frappé. Dans ce second clasico de l’année, en Coupe du Roi cette fois-ci, les Blaugrana ont remporté la première manche à Santiago Bernabeu et mettent un pied et demi en demi-finale de la compétition. Les Catalans n’ont même pas eu à utiliser leur ligne d’attaque, puisque c’est de leur arrière-garde que sont venus les deux buts de ce soir.

Alors que Cristiano Ronaldo avait réussi un cadrage-débordement de toute beauté sur Piqué, conclu par une frappe entre les jambes de Pinto pour l’ouverture du score, les Madrilènes regagnaient paradoxalement les vestiaires avec… une frappe tentée. Pire, après cinq minutes en seconde période, les Blaugranas titrent à 70% de possession de balle et 7 tirs à 1. C’est justement sur l’un d’eux, qui termine en corner, que Puyol égalise d’une tête plongeante au nez et à la barbe d’un Pepe pas suffisamment attentif.

Le stade s’électrise, les joueurs se chamaillent comme dans le préau, et l’arbitre doit calmer tout le monde. Benzema en profite pour se faire oublier de la défense bleue et rouge, et place une tête qui ricoche sur le poteau de Pinto. Ambiance. Un quart d’heure plus tard, sur l’aile gauche, un mec oublié fait un appel de balle dans le dos de la défense. Messi le sert, il enchaîne contrôle poitrine et pointard dans les cages. Son nom est Abidal.

Voilà, les bookmakers tirent la tronche, mais Pep est ravi.

Vous pouvez également devenir fan sur ou nous suivre sur

L'auteur

Jules

Un joueur à l'ancienne, racé, taiseux, têtu et indiscipliné. Les vieilles liquettes et les ballons en cuir brun, qu'on caresse avec élégance. Pas de doute, y'a du George Best là-dedans.

Commentaires

© 2010 A la Culotte. Tous droits réservés.