À la Culotte : blog foot

Combien coûte un billet pour la finale de Ligue des Champions ?

Demain soir à Wembley, 90 000 personnes assisteront à la finale de la Ligue des Champions entre Barcelone et Manchester. 90 000 chanceux ? Si l’on consulte l’infographie réalisée par le site de vente de billets en ligne TicketBis, le prix d’une place pour le commun des mortels coûte entre 1 200 et 1 600 livres sterling (entre 1 400 et 1 900€). Et encore, ce ne sont que les places dans les parties communes, le billet le plus cher s’élevant à près de 5 000€… soit le prix d’un week-end à Las Vegas, billets d’avion compris !

L’inflation et la forte demande ne jouent qu’un rôle mineur dans la cherté du ticket, puisque, après trois années de baisse, celui-ci retrouve son niveau de 2008. Et, contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce n’est pas pour une finale de football que les prix grimpent le plus haut : une finale de Ligue des Champions coûte autant qu’une finale de Coupe du Monde, mais moins que la finale de Wimbledon ou celle du Superbowl !

Cliquez pour voir en grand.

Lire la suite →

Comment Laurent Blanc pourrait outrepasser les suspensions de la FFF

Le (petit) bras vengeur de la FFF a frappé : 18 matchs de suspension pour Anelka (2 ans), 5 pour Evra (6 mois), 3 pour Ribéry (2 mois), 1 pour Toulalan, et aucun pour Abidal. Dur, à l’aube des qualif’ pour l’Euro 2012. Et pourtant, Laurent Blanc pourrait aligner les suspendus. Voici comment.

laurent blanc équipe de franceCrédits photo : TEAMSHOOT

REMISE DE PEINE

Plongeons-nous dans les arcanes du règlement de la FFF. Article 201 des Règlements généraux de la FFF : « Le barème des sanctions de référence pour comportement antisportif figure en annexe 2 aux présents règlements. » Brrr, ça fait peur. Rendez-vous pris, donc, avec l’annexe sus-mentionnée. Laquelle nous précise que

« en cas de première sanction, la suspension de compétition peut être remplacée ou complétée, avec l’accord de l’intéressé et, le cas échéant, celui de son représentant légal, par l’accomplissement, pendant une durée limitée, d’activités d’intérêt général au bénéfice de la Fédération, d’une Ligue, d’un District ou d’un club. »

C’est-à-dire qu’en cas d’appel, les suspendus pourraient se voir intimer l’ordre de bosser gratis pour la FFF pendant une durée déterminée. Sous diverses formes : stages de bonne conduite auprès des jeunes, ambassadorat anti-racisme et anti-violence dans les clubs de France et de Navarre, bouche-trou dans la défense stéphanoise ou l’attaque monégasque (Non ? C’est pas possible ? Ah bon). Une sanction similaire avait déjà frappé Zizou en 2006 suite à son coup de boule sur Materrazzi. D’abord suspendu pour 3 matchs, la FIFA avait décidé de commuer la sanction en trois jours de charity no-business.

Lire la suite →

Qui possède les clubs de Ligue 1 ?

6 août 2010 par Jules dans Culture foot, L'explication // 1 commentaire

francis decourriere valenciennes
Consortiums, millionnaires, holdings, entreprises locales… Le paysage économique des propriétaires des clubs de Ligue 1 n’est pas toujours délicat à cerner. D’où viennent les présidents ? Quasiment jamais du monde du du ballon rond…

HOLDINGS ET ACTIONNAIRES LOCAUX

La Ligue 1 se divise équitablement entre actionnaires majoritaires individuels (9 clubs) et actionnaires de groupes. L’actionnariat est souvent éclaté quand les investisseurs individuels prennent en main un club. L’OL, où Aulas ne détient que 34% des parts du club, en est l’exemple typique ; Sainté, où l’actionnariat partagé entre Bernard Caïazzo et Roland Romeyer, l’exemple le plus dramatique sur le plan sportif.

Car seuls quelques clubs sont estampillés 100% groupe (ou presque). Bordeaux, propriété exclusive d’M6, Sochaux de Peugeot, Rennes du groupe Pinault-Printemps-La Redoute, l’OM d’Adidas et Montpellier du Groupe Nicollin… En face, seuls Olivier Sadran peut se targuer d’avoir dans son patrimoine un club de foot à hauteur de 85%. Un Abramovitch du pauvre, en somme…

Lire la suite →

Twitter est-il une menace dans le football ?

kaka twitter

Compte Twitter de Kaka

Kaka, Ryan Babel, Darren Bent, aujourd’hui Eljero Elia… On ne compte plus le nombre de joueurs ayant été rattrapés par la patrouille pour leurs épanchements sur les réseaux sociaux. A tel point qu’à l’approche de la Coupe du Monde, les différentes sélections ont pris des mesures plus ou moins libertaires. Et toujours une question demeure : où est le problème ?

TROIS POLÉMIQUES, TROIS QUESTIONS

Juillet 2009. Alors que le royaume de Sa Majesté s’étouffe dans une canicule à 22 degrés, on active la planche à billets dans les clubs de Premier League pour le mercato. Alors que son transfert à Sunderland traîne en longueur, Darren Bent, qui joue alors à Tottenham, s’échauffe sur compte Twitter :

« Est-ce que je veux aller à Hull City ? NON. Est-ce que je veux aller à Stoke ? NON. Est-ce que je veux aller à Sunderland ? OUI. Donc arrête de me mettre des bâtons dans les roues, Levy (NDLR : Daniel Levy, président de Tottenham). Le problème n’est absolument pas du côté de Sunderland. »

Émotion au pays du flegme. Umbro, l’équipementier avec lequel le joueur est en contrat, annonce qu’il « traiteront ça en interne ». De son côté, Darren Bent se voit contraint de se confondre en excuses, tandis que son compte Twitter ferme momentanément. Un coup de sang, qu’il dira.

Mars 2010. Le Real fait la gueule après l’élimination en huitièmes de la Champions’ League. La presse espagnole se déchaîne sur l’incompétence de l’entraîneur Manuel Pellegrini ; elle n’est pas la seule. Kaka, nerveux et frustré d’avoir été sorti en fin de match, balance ses quatre vérités à l’entraîneur :

« Un technicien lâche désigne toujours un joueur pour tenter de détourner l’attention sur sa propre incompétence.»

Polémique plus feutrée, malgré le coup de main de madame Kaka qui passe la deuxième couche en dupliquant les états d’âmes numériques de son bigot d’époux. Pour toute défense, le porte-parole du joueur explique qu’il n’y a nullement polémique, puisque ce n’est qu’une réaction « à chaud ». Fermez le ban.

Juin 2010. À quelques jours à peine du coup d’envoi du Mondial, l’attaquant néerlandais Eljero Elia s’est fait choper sur une vidéo en train de dégueuler en mode quasi raciste sur la communauté marocaine présente aux Pays-Bas. La réaction du sélectionneur hollandais, Bert van Marwijk, est aussi prompte que radicale : désactivation des profils Twitter pour les 23 sélectionnés (Babel, Elia, Van der Wiel) et interdiction formelle d’y poser un doigt pendant tout le Mondial. Sans aucune autre forme de procès.

Ces trois polémiques ont touché à trois sanctuaires de la communication ultra verrouillée du football moderne. Le cas Bent a trait aux transferts, au sujet desquels la moindre déclaration de travers peut faire monter ou descendre les enchères. Le cas K. révèle l’omerta du vestiaire, aussi hermétique qu’un bunker. Le cas Elia, enfin, transpire la grande peur du scandale de mœurs, plus déstabilisant qu’un tacle à la rotule. On ne peut s’empêcher, dans ces trois cas, de relever les incohérences.

twitter anelka

Compte Twitter de Nicolas Anelka

COMME À L’ARMÉE

Le surinvestissement affectif et économique autour des grandes compétitions européennes ou mondiales a transformé les équipes en armées, où la loyauté et la solidarité sont aussi, sinon plus, primordiales que les qualités individuelles ou le schéma de jeu. Avec un corollaire : le souci des sélectionneurs de maintenir les joueurs dans une bulle close. Pour les protéger, prétendument.

Pas étonnant dans ce cas que les entraîneurs prennent le pli des officiers d’État-major. Les hauts gradés ont compris à quel point les réseaux sociaux et la facilité de communication qu’ils offraient pouvaient contrecarrer le bon fonctionnement de l’armée. En mars dernier, un soldat de Tsahal un peu trouduc a publié sur Facebook les plans d’un raid prévu en Cisjordanie le lendemain. Bilan : une opération d’ampleur annulée, dix jours de gnouf pour le bidasse, et le fou rire des espions numériques.

Chat échaudé craint l’eau froide, dit la sagesse populaire : certains États-majors ont pris des mesures coercitives. Les Marines sont interdits de Twitter et de Facebook. Une punition à laquelle leurs compatriotes footballeurs ne sont pas astreints : Onyewu, Altidore, Maurice Edu ou Freddy Adu peuvent continuer à pianoter. Ce n’est pas le cas des sélectionnés anglais et espagnols pour la Coupe du Monde : Fabio Capello et Vicente del Bosque ont posé un veto ferme et définitif pour éviter toute polémique avec les médias.

twitter altidore

Compte Twitter de Jozy Altidore

UNE MENACE SURESTIMÉE

Et pourtant, Twitter représente-t-il réellement une menace pour les clubs de foot ?

Les oukases de Capello, del Bosque et van Marwijk reposent sur une défense relativement solide : le refus de toute polémique avec les médias. Difficile en effet de se concentrer sur le sportif quand les journalistes ne veulent vous entendre que sur de l’extrasportif, anecdotique de surcroît.

Toutefois, que l’on soit dans un contexte de grand événement ou non, ce point de vue est éminemment critiquable.

Facebook et Twitter ne représentent qu’une menace pour les schémas de communication mis en place par les clubs et les équipes nationales. Un schéma où n’ont voix au chapitre que les présidents, entraîneurs et capitaines ou vétérans expérimentés quand il s’agit de faire face aux caméras. Dans les coulisses, les petits coups de putes à destination des ennemis sont distillés par les dircom eux mêmes. Un schéma hiérarchisé et descendant de bout en bout.

Ces nouveaux modes de communication déstabilisent totalement le schéma de communication archaïque des clubs et des sélections. Un joueur pourrait-il avoir son mot à dire en public sur son transfert alors que le cours d’un footballeur en période de mercato est plus fluctuant que celui du pétrole brut ? Un entraîneur pourrait-il se faire assaisonner par quelqu’un d’autre qu’un journaliste ? Souvenez-vous de la pantalonnade Henry-Domenech avant France-Roumanie : une maestria d’hypocrisie.

Et on ose parler de football moderne…

A la Culotte Social Club
Les petits potes
ALC soutient fièrement Alterfoot, le portail alternatif du football autrement.
Tumblr
Vos réactions
  • gonvalski : "Arsenal est éliminé de la Ligue des Champions", "humiliation".. Un... – 20 fév 2013
  • Tchatche : Oui bien fait mais pourquoi aurait il pas le droit... – 19 fév 2013
  • Centre de Fitness Toulouse : J'ai vu une grande Fiorentina face à des Interistes vraiment... – 18 fév 2013
  • Centre de Fitness Toulouse : Toujours aussi bon de voir jouer les madrilens qui montrent... – 18 fév 2013
  • Centre de Fitness Toulouse : Je pense que les joueurs vont parfois vraiment trop loin...... – 18 fév 2013
  • Commentaires précédents »
Brèves
\r\n\r\nDimanche 17 février\r\nLiverpool 5-0 Swansea\r\n\r\nSamedi 23 février\r\nFulham 1-0 Stoke City\r\nNorwich 2-1 Everton\r\nQueens Park Rangers 0-2 Manchester United\r\nReading 0-3 Wigan\r\nWes...
\r\n\r\nVendredi 22 février\r\nNice 2-0 Reims\r\n\r\nSamedi 23 février\r\nRennes 2-2 Sochaux\r\nAjaccio 1-3 Lille\r\nTroyes 0-0 Bastia\r\nValenciennes 0-0 Toulouse\r\nÉvian-Thonon-Gaillard 0-1 Mont...
\r\n\r\nVendredi 15 février\r\nAC Milan 2-1 Parme\r\n\r\nSamedi 16 février\r\nChievo Verone 1-1 Palerme\r\nAS Rome 1-0 Juventus Turin\r\n\r\nDimanche 17 février\r\nGenoa 1-0 Udinese\r\nTorino 2-1 Ata...
\r\n\r\nVendredi 15 février\r\nFC Séville 3-1 Deportivo La Corogne \r\n\r\nSamedi 16 février\r\nGetafe 3-1 Celta Vigo\r\nOsasuna 1-0 Real Saragosse\r\nMalaga 1-0 Athletic Bilbao\r\nGrenade 1-2 Ba...
\r\n\r\nVendredi 15 février\r\nLille 2-0 Rennes\r\n\r\nSamedi 16 février\r\nMarseille 1-0 Valenciennes\r\nBrest 1-1 Ajaccio\r\nBastia 0-1 Nice\r\nToulouse 2-2 Troyes\r\nMontpellier 1-0 Nancy\r\nLorien...
\r\n\r\nMardi 12 février\r\nCeltic Glasgow 0-3 Juventus Turin\r\nValence 1-2 PSG\r\n\r\nMercredi 13 février\r\nShakhtar Donetsk 2-2 Dortmund\r\nReal Madrid 1-1 Manchester United\r\n\r\nMardi 19 fév...
\r\n\r\nSamedi 9 février\r\nLazio Rome 1-1 Naples\r\nJuventus Turin 2-0 Fiorentina\r\n\r\nDimanche 10 février\r\nSampdoria Gênes 3-1 AS Rome\r\nUdinese 1-0 Torino\r\nCagliari 1-1 AC Milan\r\nPalerm...
\r\n\r\nSamedi 9 février\r\nMajorque 1-1 Osasuna\r\nLevante 1-2 Malaga\r\nCelta Vigo 0-1 Valence\r\nReal Madrid 4-1 FC Séville\r\nDeportivo La Corogne 0-3 Grenade\r\n\r\nDimanche 10 février\r\nBarc...
\r\n\r\nSamedi 9 février\r\nTottenham 2-1 Newcastle\r\nChelsea 4-1 Wigan\r\nSwansea 4-1 Queens Park Rangers\r\nSunderland 0-1 Arsenal\r\nStoke City 2-1 Reading\r\nNorwich 0-0 Fulham\r\nSouthampton ...
\r\n\r\nVendredi 8 février\r\nPSG 3-1 Bastia\r\n\r\nSamedi 9 février\r\nSaint-Étienne 4-1 Montpellier\r\nValenciennes 2-1 Brest\r\nNice 1-1 Lorient\r\nTroyes 0-0 Sochaux\r\nAjaccio 1-0 Bordeaux\r\nNa...