À la Culotte : blog foot

PSG – Marseille : et si ça avait continué…

25 février 2013 par Jules dans Le vestiaire, Prolongations

Ronaldo au coup d’envoi, Ariel Wizman aux platines, une Beck’Cam qui traque les moindres faits et gestes d’un mec qui est resté sur le banc la majeure partie du match, et pas grand chose sur le terrain. Si ce clasico en bois vous laisse un goût de trop peu, voici la suite.

david beckham psg om marseille

92e minute : les caméras de Canal+ réalisent un gros plan sur Salvatore Adamo, grand fan du PSG et très ravi que « tombe la neige, impassible manège ».

94e minute : après une course, David Beckham lâche un mollard. La Beck’Cam se met en action, rien à foutre.

95e minute : Zlatan Ibrahimovic réalise une course de 2m. Les médecins du club s’inquiètent d’un tel effort effectué dans des conditions climatiques extrêmes.

97e minute : André-Pierre Gignac tente le tir de l’aigle sur un ballon cloche. Salvatore Thomas Price Sirigu, calé contre un de ses poteaux, l’arrête d’une main.

99e minute : Gros plan sur Lorant Deutsch, grand fan du PSG, qui explique à François Berléand qu’en 1127, à la station de métro Porte de Saint-Cloud, il y a avait un grand magasin de tapis tenu par un certain Eugène Maclou.

102e minute : David Beckham envoie une galette pour Jérémy Ménez, dont le centre rebondit sur le nez de Zlatan. Trois-zéro pour Paris.

104e minute : H&M publie un communiqué pour annoncer que son action a pris 9% à la Bourse de Stockholm.

105e minute : Gros plan sur Stéphane Plaza, grand fan du PSG, en grande discussion avec Victoria Beckham pour lui faire comprendre que le marché parisien est très compliqué et qu’avec 700 000€ par mois, il sera très dur de trouver un F4 dans le 8e arrondissement.

Lire la suite →

Top 10 : les Français de Newcastle

22 janvier 2013 par Jules dans Le vestiaire, Top 10

Après avoir notamment recruté Ben Arfa et Cabaye ces dernières années, les Magpies récidivent à ce mercato en signant le Nancéien Haïdara et le Montpelliérain Mapou Yanga Mbiwa. Retour sur les plus beaux Français ayant porté le maillot d’Alan Shearer en dix raisons qui font de Newcastle un potentiel 21e club de Ligue 1.

stéphane guivarch newcastle

10. Stéphane GUIVAR’CH (1998). Une Coupe du Monde vous donne des ailes… Auréolé en 1998, le meilleur buteur de D1 qui n’a pas claqué un pion de la compétition se sent à l’étroit à l’Abbé Deschamps, et fout les voiles en Angleterre. Pour quatre mois. Et un but. Avant de passer aux Rangers. Pour un an. Et quatorze matchs. Avant de retourner à Auxerre. Où tout redeviendra comme avant. Dommage.

franck dumas newcastle9. Franck DUMAS (1999). Jurisprudence William Prunier oblige, Franck Dumas a fait partie de cette charrette de défenseur mastoc qui ont trouvé une opportunité outre-Manche, à l’époque où la Premier League misait tout sur le physique – oh wait –. Champion avec Monaco en 1997, les Magpies croient flairer l’affaire. Sept matchs et une saison plus tard, Bobby Robson est obligé de le laisser partir à l’OM. Sans doute le plus gros flop de recrutement du club anglais.

laurent charvet newcastle

8. Laurent CHARVET (1998-2000). Déjà à la fin du XXe siècle, les clubs anglais partaient à l’affût de joueurs à potentiel, pour tenter des coups de poker. Vif et rapide, mais sans jamais avoir vraiment rien prouvé, Laurent Charvet quitte l’AS Cannes en 1998 pour Chelsea en prêt, où il passera comme un fantôme mais pourra se targuer d’avoir figuré sur la feuille de match lors de la finale de la Coupe de l’UEFA contre Stuttgart. Les Blues réussiront à le fourguer pour environ 1 million d’euros, sans grand succès à St James’ Park où il partira en 2000 à Manchester City. Repositionné arrière-droit, son rôle de formation, Charvet finira dans l’ombre de Shaun Wright-Phillips, en pleine éclosion.

Lire la suite →

La Geste de Zlatan, œuvre philosophique et morale destinée à l’édification des masses #12

29 novembre 2012 par Jules dans La Geste de Zlatan, Le vestiaire

La semaine dernière, sans le Z, les adorateurs de Saint-Germain plongeaient dans le crise. Le Petit homme bougon promettaient alors un grand chamboulement…

Où l’admiration du Z sombre dans l’idolâtrie la plus imbécile

Au fil de ses pérégrinations dans le Pays aux Mille Fromages et dans toute l’Europe, le Z recevait de continuelles marques d’affection et d’admiration. Ce n’était que broutilles et signes d’une grande qualité de l’Astre solaire. Lui, ne connaissait point ces petits hommes qui lui payaient hommage, mais eux le connaissaient.

Depuis les dernières chaleurs de l’été, le Majestueux Zlatan avait reçu les flatteries d’anciens adorateurs de Saint-Germain, les circonvolutions respectueuses des plus jeunes protégés du Z. Et c’est ainsi que, de jour en jour, l’admiration avait cédé à l’idolâtrie. Les Gens du Pays aux Mille Fromages tordaient leur langage pour rendre hommage au Z, ils formaient des Églises. L’hystérie était absolue, et l’Astre solaire s’en amusait

Mon arrivée a provoqué une grande hystérie là-bas. On en parle beaucoup à Paris mais aussi en France et partout dans le monde.

Lire la suite →

La Geste de Zlatan, œuvre philosophique et morale destinée à l’édification des masses #11

20 novembre 2012 par Jules dans La Geste de Zlatan, Le vestiaire

La semaine dernière, le Z laissait les adorateurs de Saint-Germain devenir maîtres de leur propre destin, car il voulait savoir ce que ses hommes avaient appris au contact de l’Astre solaire. Malheureusement, ceux-ci sont décontenancés et plongent en quelques semaines dans une crise profonde.

La crise de novembre

Un jour que le Z fit encore les gorges chaudes du Pays aux Mille Fromages parce qu’il avait fait montre de toute sa Puissance – un jour comme tous les autres, en somme –, un drôle d’individu vint le voir et le mit en garde contre un grand danger. Pour victorieux que les adorateurs de Saint-Germain étaient, la fin de l’automne approchait, et ils seraient une nouvelle fois frappé d’un terrible mal.

Nul n’en connaissait la provenance. Mais, à de multiples reprises par le passé, les adorateurs de Saint-Germain avaient tenté d’étendre leur domination sur le Pays aux Mille Fromages. Mais, alors qu’au crépuscule de l’été ils parvenaient à faire plier les autres factions, ils sombraient à l’approche de l’hiver et devaient finalement déposer les armes. D’aucuns ici appelaient ce terrible mal : la crise de novembre.

Lire la suite →

A la Culotte Social Club
Les petits potes
ALC soutient fièrement Alterfoot, le portail alternatif du football autrement.
Tumblr