À la Culotte : blog foot

SS in Uruguay

5 juillet 2010 par Jules dans Blason maudit, Le vestiaire

Il y a des écussons qui rappellent que sport et politique entretenaient des liens parfois troubles quand les despotes se préoccupaient de démocratie autant qu’un latéral gauche de son pied droit. L’écusson de l’équipe d’Uruguay de football — et accessoirement celui de l’Asociación Uruguaya de Fútbol — sonne étrangement comme un air de déjà vu.

Description. Vous voyez quoi ? Une sphère en cuir pour la contextualisation, des divises d’un azur très clair pour rappeler les couleurs du pays en même temps que pour contrebalancer avec harmonie la verticalité de l’écusson. Et ? C’est tout ? Mais enfin, vous ne voyez rien, là ? Le fanion or, vous l’aviez loupé ? Les imposants épis de blés posés à la verticale de part et d’autre du blason ?

Lire la suite →

Suisse : l’écusson de la vache Milka

21 juin 2010 par Jules dans Blason maudit, Le vestiaire

Essayons de comprendre le football helvète. Nous avons là une fédération, de son nom officiel Association Suisse de Football/Schweizerischer Fussballverband/Associazione Svizzera di Football pour ne pas froisser les minorités linguistiques, qui fait partie des piliers du football professionnel en Europe. Membre fondateur de la FIFA en 1904 et de l’UEFA dix quinquennats plus tard, l’ASF/SFV est au football européen ce que la Belgique est à l’UE : un État petit mais central, fier de montrer ses attributs à la galerie. Car c’est à Zurich que la FIFA crèche ; car c’est à Nyon que Platoche pointe à l’UEFA.

Paye ton standing, comme disent les étudiants en IUT. On s’attendrait à ce que la Suisse se dote d’un blason bien clinquant. En fait de petit bijou d’orfèvrerie, la Nati cavale pour un logo merdique.

logo écusson équipe de football de suisse

Description. D’argent à l’ombre de bouse dégueulasse chiée par une vache Milka, de gueules.

Commentaire. La Suisse est un pays d’horlogers. C’est tout de même pas de bol que les graphistes qui ont commis ce logo se soient arrêtés au temps l’année de naissance de Kubilay Turkilmaz (ca. 1968). Kubi qui a peut-être d’ailleurs posé en extension pour donner l’inspiration du joueur sur la droite. C’eût été Frei, on aurait eu un être tout rabougri, recroquevillé sur lui-même à se tenir la cheville de douleur, pas vraiment imposant comme visuel.

Les yeux les plus avertis auront reconnu la croix helvète encastrée dans le logo. On vous dit pas où, à vous de trouver. C’est un peu comme jouer à Où est Charlie ?.

Retrouvez tous les écussons des équipes de la Coupe du Monde 2010 sur AlaCulotte.com.

Hellas, hélas

18 juin 2010 par Jules dans Blason maudit, Le vestiaire

Les plus grands escrocs du ballon rond du XXIe siècle (dès la fin de la première décennie, on se mouille, ils ne seront pas détrônés) méritent-ils que nous leur dédions des lignes ? Assurément oui. L’Euro 2004 remporté par les 23 Spartiates et assimilés du sorcier Rehhagel nous oblige, à reculons certes, à évoquer le blason hellénique. Accessoirement, cela nous permet de caser un jeu de mots niveau 2e année d’école de journalisme, c’est-à-dire que c’est un passeport pour la publication, cette affaire.

écusson logo équipe de grèce de football

Description. Blason relou qui n’en est pas un, mais qui ressemble à un d’azur à l’ombre de ballon de football d’argent, chargée en abîme d’une ombre de Grèce, accompagnés des mots « HELLENIC FOOTBALL FEDERATION » en orle.

Commentaire. La marque des escrocs, c’est de toujours signer leurs forfaits. La marque des escrocs mégalomanes, c’est de médiatiser à l’outrance leurs méfaits. Preuve en est avec Albert Spaggiari, anti-Arsène Lupin en sous-pull lycra. Quelles sont les trois premières lettres de Spaggiari ? SPA. Comme Sparte. Si ça c’est pas un signe que les Grecs sont des escrocs…

Les voilà donc imprimant en plein centre d’un ballon 32 panneaux une carte de Grèce. Pour rappeler quoi ? Qu’entre 2004 et 2008, la Grèce, c’était le berceau de la civilisation footbalistique ? Que les courses rectilignes d’Obafemi Martins doivent tout à la technique lacédémonienne ? Que San Siro et Old Trafford ne sont que de pâles copies des stades à l’antique ?

Les adorateurs de Zeus et d’Apollon ont cependant eu l’obligeance de ne pas pousser l’arrogance jusqu’à imposer leur alphabet tarabiscoté. Hellenic Football Federation, c’est quand même plus facile à lire que Ελληνική Ποδοσφαιρική Ομοσπονδία.

Retrouvez tous les écussons des équipes de la Coupe du Monde 2010 sur AlaCulotte.com.

Le Portugal, coquins à quinas

16 juin 2010 par Juanito dans Blason maudit, Le vestiaire

En matière de « Seleçao », on pense direct au Brésil. Et pas forcément à la « Selecçao das Quinas », la sélection portugaise. L’ancienne colonie d’Amérique qui fait de l’ombre à son ex-métropole, c’est un peu comme si le Québec mettait la France à l’amende, avec genre Pierre Petitpierre qui casse les reins de William Gallas sur un démarrage ou Jean-Michel Chandeleur qui nettoie la lucarne d’Hugo Lloris. Ah ah la honte.

N’empêche que le Portugal, ce petit pays d’à peine 10 millions d’habitants, reste sur un quart de finale d’Euro (2008), une demi-finale de Coupe du monde (2006) et une finale d’Euro (2004). Et que même s’ils n’ont rien montré ce mardi contre la Côte d’Ivoire, on reste dans le domaine du gros client.

Épisode numéro 5 : LES QUINAS DU PORTUGAL

logo blason écusson portugal football

Description : D’argent, à cinq écussons d’azur, posés en croix, chaque écusson chargé de cinq besants du champ, posés en sautoir (ces écussons sont aussi appelés quinas, ou en français quinois), à la bordure de gueules chargée en chef des lettres F, P et F d’argent ; en support une croix de l’Ordre du Christ.

Commentaires : Pas de ballon, pas d’animal-totem, l’acronyme de la Federação Portuguesa de Futebol (FPF) très discrètement inclus: cet écusson ne respire pas franchement le football. C’est normal: il s’inspire énormément des armoiries du Portugal, toujours présentes aujourd’hui sur le drapeau du pays. Tu te demandes sans doute c’est quoi ces cinq dés bleus, là, qui affichent tous le chiffre cinq ? (au passage, super score au yam’s). Eh bien ce sont de petits écussons censés rappeler la victoire d’Afonso Henriques, premier roi de Portugal, sur cinq rois musulmans lors de la bataille d’Ourique en 1139, événement fondateur pour l’identité portugaise.

Ecussons disposés en croix et baptisés « quinas » en portugais, du latin quini, quinae, quina = « cinq, chaque fois cinq ». Notons aussi que dans les fêtes de village, lorsqu’on complète une ligne de cinq haricots secs sur son carton de loto, c’est également « QUINE » qu’on hurle dans la salle polyvalente (cinq haricots. Il n’y a pas de hasard).

Mieux, si chaque écusson porte lui-même cinq petites billes blanches, c’est pour rappeler la légende qui voudrait que le brave Afonso, façon Clovis, ait eu une apparition de Jésus sur la croix avant la bataille décisive, le fameux « miracle d’Ourique ». Cinq billes blanches, comme les cinq plaies de Jésus sur la croix (aux pieds, aux mains et au côté). Donc, si je résume, Dieu était ok pour fonder le Portugal. Et sans doute ok itou pour que Cristiano Ronaldo s’épile le torse.

En prime, la croix qui apparait derrière l’écusson est celle de l’Ordre du Christ, un ordre de chevalerie héritier des Templiers : alors qu’en France et en Europe, les vilains Templiers, riches comme François Pinault, ont fini dans des cachots/bûchers après confiscation de leurs biens (revisionnez donc Les Rois Maudits sauce Josée Dayan), eh bien au Portugal on leur a permis de rester en vie et de se fondre dans un autre ordre. Et quand on sait toutes les supputations, fantasmes et autres conspirations qui nimbent les Templiers, considérés à tort ou à raison comme les précurseurs des francs-maçons, on est en droit de se demander si y’a pas morue sous gravillon, là.

De là à dire que les Portugais, outre qu’ils ont le soutien du Christ, ont aussi celui d’Alain Bauer du Grand Orient de France, il n’y a qu’un pas. Sauf que, Jésus ou pas Jésus, dans le groupe de la mort on peut pas trop compter sur la résurrection.

Prochain épisode: cette fois-ci je ne promets plus rien, j’ai déjà menti deux fois. Sans doute les Pays-Bas ou le Mexique, mais rien n’est sûr.

Retrouvez tous les écussons des équipes de la Coupe du Monde 2010 sur AlaCulotte.com.

A la Culotte Social Club
Les petits potes
ALC soutient fièrement Alterfoot, le portail alternatif du football autrement.
Tumblr