À la Culotte : blog foot

Top 10 : les Français de Newcastle

22 janvier 2013 par Jules dans Le vestiaire, Top 10 // 2 commentaires

Après avoir notamment recruté Ben Arfa et Cabaye ces dernières années, les Magpies récidivent à ce mercato en signant le Nancéien Haïdara et le Montpelliérain Mapou Yanga Mbiwa. Retour sur les plus beaux Français ayant porté le maillot d’Alan Shearer en dix raisons qui font de Newcastle un potentiel 21e club de Ligue 1.

stéphane guivarch newcastle

10. Stéphane GUIVAR’CH (1998). Une Coupe du Monde vous donne des ailes… Auréolé en 1998, le meilleur buteur de D1 qui n’a pas claqué un pion de la compétition se sent à l’étroit à l’Abbé Deschamps, et fout les voiles en Angleterre. Pour quatre mois. Et un but. Avant de passer aux Rangers. Pour un an. Et quatorze matchs. Avant de retourner à Auxerre. Où tout redeviendra comme avant. Dommage.

franck dumas newcastle9. Franck DUMAS (1999). Jurisprudence William Prunier oblige, Franck Dumas a fait partie de cette charrette de défenseur mastoc qui ont trouvé une opportunité outre-Manche, à l’époque où la Premier League misait tout sur le physique – oh wait –. Champion avec Monaco en 1997, les Magpies croient flairer l’affaire. Sept matchs et une saison plus tard, Bobby Robson est obligé de le laisser partir à l’OM. Sans doute le plus gros flop de recrutement du club anglais.

laurent charvet newcastle

8. Laurent CHARVET (1998-2000). Déjà à la fin du XXe siècle, les clubs anglais partaient à l’affût de joueurs à potentiel, pour tenter des coups de poker. Vif et rapide, mais sans jamais avoir vraiment rien prouvé, Laurent Charvet quitte l’AS Cannes en 1998 pour Chelsea en prêt, où il passera comme un fantôme mais pourra se targuer d’avoir figuré sur la feuille de match lors de la finale de la Coupe de l’UEFA contre Stuttgart. Les Blues réussiront à le fourguer pour environ 1 million d’euros, sans grand succès à St James’ Park où il partira en 2000 à Manchester City. Repositionné arrière-droit, son rôle de formation, Charvet finira dans l’ombre de Shaun Wright-Phillips, en pleine éclosion.

alain goma newcastle

7. Alain GOMA (1999-février 2001). Un autre exemple des années difficiles pour le PSG. Comme ses collègues Didier Domi et Sylvain Distin, la carrière d’Alain Goma pâtira d’avoir signé au PSG des années difficiles. Après un doublé coupe-championnat avec Auxerre en 1996 et une Intertoto en 1997, la pépite de la formation auxerroise des 90′s ne convainc pas au Parc. Pas plus qu’il ne convaincra à St James’ Park, où il ne restera qu’une saison et demie, avant de filer direct à Fulham, où une honnête place de titulaire dans un club de milieu de tableau l’attendra.

didier domi newcastle

6. Didier DOMI (décembre 1998-2001). De Didier Domi, pur produit de la formation francilienne, les supporters du PSG se souviendront peut-être qu’un jour, en taclant la tête la première, son vis-à-vis lui a méchamment imprimé la marque de ses vissés sur le crâne. Nouvel avatar de la fuite des cerveaux du club de la capitale, Dom’ ira piger un an et demi à Newcastle, avant de revenir au PSG de la période revival à moindre frais (cass-dédi Nico39), sans succès. Depuis, Didier, lucide, est allé chercher la thune là où elle était : en MLS, puis au Qatar, où le joueur s’est reconverti en consultant de luxe – et en langue française – pour Al-Jazeera. Regardez attentivement votre lien streaming la prochaine fois, vous le reconnaîtrez.

laurent robert newcastle

5. Laurent ROBERT (2001-2005). Énième avatar de l’axe Paris-Newcastle, les cuisses les plus imposantes du Parc des Princes après celles de Stéphane Sessegnon sont allées montrer leur puissance du côté de St James’ Park à la clôture du mercato 2001, pour un paquet de pognon. Après des débuts fracassants outre-Manche, entre coups francs, passes décisives et frappes de loin, Laurent Robert devient l’une des idoles du public. L’histoire d’amour s’achèvera à en 2005, où le Réunionnais entrera en conflit avec le nouveau coach Graeme Souness. Mais il aura toujours le soutien du public, à qui il offrira une dernière fantastique, en réalisant un strip tease presque intégral devant la tribune Gallowgate.

olivier bernard newcastle

4. Olivier BERNARD (2000-2005, 2006-2007). Formé à l’OL des années Justin Bridou, Olivier Bernard n’aura pas l’occasion d’entrer dans la concurrence face à Patrice Carteron et Ghislain Anselmini. Parti à l’anglaise à 21 ans, il occupera le couloir gauche pendant 5 ans avec son compatriote Laurent Robert, de façon très honnête. Avant d’aller se perdre ailleurs au Royaume de Sa Majesté, et de rejoindre précocement le club des 27, avec tous les autres joueurs retraités précoces.

boumsong newcastle

3. Jean-Alain BOUMSONG (2005-2006). En 2004, Boumsong est à un tournant de sa carrière. En fin de contrat, international, titré en Coupe de France avec Auxerre, Boum’ doit trouver un club à sa mesure. Houillier le veut à Liverpool, mais son agent négocie en sous-main avec les Rangers, qui lui offrent un salaire bien meilleur. Jean-Alain ne restera qu’une saison en Écosse, avant de partir pour 10 millions d’euros à Newcastle, à la stupeur générale et sous les gros yeux de la Ligue, qui pressent des manœuvres frauduleuses. Bonne pioche pour Boumsong toutefois, qui ne restera qu’un an mais réalisera une saison costaude, qui l’enverra illico à la Juventus. Histoire de pas changer de maillot…

distin newcastle

2. Sylvain DISTIN (2001-2002). Arrivé sur les bords du Tyne après une saison au PSG pas vraiment folichonne, le puissant latéral gauche a pu exprimer sa combattivité en Premier League, et s’est totalement relancé. Jusqu’à signer pendant 5 ans à City, et depuis 2009 à Everton. Une très honnête carrière pour un mec qui s’est fait mettre à l’amende par Marcelo Trapasso en finale de la Coupe de la Ligue 2000 contre Gueugnon.

ginola newcastle

1. David GINOLA (1995-1997). Qui d’autre ? Parti au sommet de sa carrière après trois excellentes saisons à Paris, David Ginola part en 1995 amasser des richesses avant que ne le frappe la taxe additionnelle des 75%. A Saint-James’ Park, en pleine Frenchmania, l’ailier chevelu réalise deux bonnes saisons, où Newcastle termine deux fois deuxième. Mais en janvier 1997, Keegan, qui l’a fait venir, démissionne et est remplacé par Kenny Dalglish, qui le placardise. Il lui restera toutefois une solide réputation de french dandy, qui bénéficie encore à tous les étudiants Erasmus qui prennent l’Eurostar pour Brighton ou Birmingham.

Aurait pu figurer : David Terrier, si une blessure ne l’avait pas empêché de reprendre la compétition.

Tags

Partage cet article

Articles similaires

2 commentaires

  1. Centre de Fitness Toulouse23 janvier 2013 à 11 h 17 min

    Les Magpies est une équipe que j’apprécie et leur équipe devient vraiment intéressante… La premier League attire nos meilleurs joueurs et c’est dommage de les perdent trop rapidement…
    Nous verrons s’ils apportent à Newcastle

  2. Nico Dubuissonhotmail.fr24 janvier 2013 à 8 h 15 min

    Je crie au scandale ! Si Sylvain Distin s’est fait mettre à l’amende par Marcelo Trapasso en finale de la coupe de la ligue 2000, c’est juste à l’échauffement… Distin jouait encore à Gueugnon à l’époque, c’est l’année suivante qu’il a été transféré ! Le commentaire était malgré tout valable pour Laurent Robert, qui jouait au PSG à l’époque !

Réagis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

A la Culotte Social Club
Les petits potes
ALC soutient fièrement Alterfoot, le portail alternatif du football autrement.
Tumblr
Vos réactions
  • Dalzon : Hum un élément de ce très original article me chiffonne...... – 21 mar 2013
  • Centre de Fitness Toulouse : Je suis content pour les turcs qui font vraiment une... – 13 mar 2013
  • Centre de Fitness Toulouse : Difficile pour des joueurs de jouer sans public... mais qui... – 13 mar 2013
  • Centre de Fitness Toulouse : Toujours aussi excellent ces articles là... cela permet d'avoir un... – 13 mar 2013
  • M1Ö : j'ai pas compris c ozil qui paye 150 000 €... – 6 mar 2013
  • Commentaires précédents »
Brèves
\r\n\r\nVendredi 8 mars\r\nRennes 2-2 Saint-Étienne\r\n\r\nSamedi 9 mars\r\nPSG 2-1 Nancy\r\nBrest 0-1 Toulouse\r\nValenciennes 1-3 Lille\r\nTroyes 4-2 Reims\r\nAjaccio 1-0 Lorient\r\nÉvian-Thonon-Gai...
\r\n\r\nVendredi 1er mars\r\nNaples 1-1 Juventus Turin\r\n\r\nSamedi 2 mars\r\nAC Milan 3-0 Lazio Rome\r\n\r\nDimanche 3 mars\r\nCatane 2-3 Inter Milan\r\nFiorentina 2-1 Chievo Verone\r\nSampdoria Gêne...
\r\n\r\nVendredi 1er mars\r\nGetafe 2-0 Real Saragosse\r\n\r\nSamedi 2 mars\r\nValence 2-2 Levante\r\nOsasuna 0-1 Athletic Bilbao\r\nReal Madrid 2-1 Barcelone\r\nDeportivo La Corogne 0-0 Rayo Vallec...
\r\n\r\nVendredi 1er mars\r\nMontpellier 2-0 Rennes\r\n\r\nSamedi 2 mars\r\nReims 1-0 PSG\r\nBastia 1-0 Ajaccio\r\nSaint-Étienne 4-0 Nice\r\nToulouse 0-0 Évian-Thonon-Gaillard\r\nSochaux 1-2 Nancy\r\n...
\r\n\r\nSamedi 2 mars\r\nManchester United 4-0 Norwich\r\nEverton 3-1 Reading\r\nSouthampton 1-2 Queens Park Rangers\r\nStoke City 0-1 West Ham\r\nSunderland 2-2 Fulham\r\nSwansea 1-0 Newcastle\r\nC...
\r\n\r\nVendredi 22 février\r\nAthletic Bilbao 1-3 Real Sociedad\r\n\r\nSamedi 23 février\r\nDeportivo La Corogne 1-2 Real Madrid\r\nReal Saragosse 2-2 Valence\r\nBarcelone 2-1 FC Séville\r\nMajo...
\r\n\r\nDimanche 17 février\r\nLiverpool 5-0 Swansea\r\n\r\nSamedi 23 février\r\nFulham 1-0 Stoke City\r\nNorwich 2-1 Everton\r\nQueens Park Rangers 0-2 Manchester United\r\nReading 0-3 Wigan\r\nWes...
\r\n\r\nVendredi 22 février\r\nNice 2-0 Reims\r\n\r\nSamedi 23 février\r\nRennes 2-2 Sochaux\r\nAjaccio 1-3 Lille\r\nTroyes 0-0 Bastia\r\nValenciennes 0-0 Toulouse\r\nÉvian-Thonon-Gaillard 0-1 Mont...
\r\n\r\nVendredi 15 février\r\nAC Milan 2-1 Parme\r\n\r\nSamedi 16 février\r\nChievo Verone 1-1 Palerme\r\nAS Rome 1-0 Juventus Turin\r\n\r\nDimanche 17 février\r\nGenoa 1-0 Udinese\r\nTorino 2-1 Ata...
\r\n\r\nVendredi 15 février\r\nFC Séville 3-1 Deportivo La Corogne \r\n\r\nSamedi 16 février\r\nGetafe 3-1 Celta Vigo\r\nOsasuna 1-0 Real Saragosse\r\nMalaga 1-0 Athletic Bilbao\r\nGrenade 1-2 Ba...